A contre-pied...

Qui suis-je ? Qui êtes-vous ?

Écrit par Michel Levandou le .

Devinette : Qu'est-ce qui nous tombe dessus sans que nous ne soyons consultés, sans que nous ne puissions protester ?
Réponse : Notre nom, notre prénom... nos prénoms. 
Parfois juste trop bien, parfois lourd de chez lourd.

Roses nomades

Écrit par Michel Levandou le .

En allant chercher le courrier ce matin, j'ai surpris une conversation entre deux tiges de roses. La première, celle qui a une poussée juvénile de feuilles vert tendre : « C'était chouette la mer ! Kes c'était beau. » L'autre, celle qui porte une ribambelle de bourgeons impatients de printemps : « Ah oui ! Moi, c'est l'odeur iodée des embruns que j'ai adorée. »

Puis ensemble et dans un ordre dont je ne me souviens plus : « Tu crois qu'il nous y emmènera à nouveau ? »

Heure d'hiver, délire d'été

Écrit par Michel Levandou le .

Les vaches adorent brouter à l'heure d'hiver à ce qu'il paraît, les écolos se régalent du contraire, décalant durant six mois la venue de l'obscurité et nos firmaments de lampes dévoreuses de kilowatt-heures. Quant à Levandou, lui,  il veut le beurre et l'argent du beurre : il se couche à l'heure d'été et se lève à celle d'hiver. Tous les jours.

Il y a dix ans, ils m'ont donné deux ans à vivre.

Écrit par Michel Levandou le .

Ça porte un joli nom : l'alcoolisme mondain. Puis un jour, on se frotte à des noms de maladies moins sympathiques, plus définitifs. Une mine de médecin contrite, un marqueur hors des normes, une interprétation biaisée, une mauvaise communication et vous voilà en train de faire le bilan de votre vie. Puis on comprend : mais non c'était pour rire ! C'est égal, le bien est fait.

Zéro bateau à Bilbao

Écrit par Michel Levandou le .

Trop simple, trop facile. Les jours s'enchaînent, la marche est fluide, zéro fatigue zéro bobo, plus qu'à attendre d'être arrivé. J'en appelle à un peu d'imprévu, je ne suis pas déçu !...

Nous sommes tous des alchimistes

Écrit par Michel Levandou le .

Compostelle, suite. Un peu plus de la moitié de faite, mille kilomètres dans les pattes. Mille autres et c'est fini. Comme dans la vie, le chemin de Compostelle pose des obstacles. Comme dans la vie, une alchimie subtile est à l’œuvre.

Un deux trois nous irons au bois

Écrit par Michel Levandou le .

Un homme trouve sa grand-maman Sophie à la table du petit-déjeuner avec de la lumière plein les yeux. La pétillance de son regard matinal contraste avec sa larmoyance habituelle. Elle explique à son petit-fils : cette nuit, j'ai rêvé que je marchais !

L'absurde et la vie

Écrit par Michel Levandou le .

Ne vous êtes-vous jamais dit que nous vivions dans un monde absurde ? Eu envie de comprendre en quoi il est absurde ? Voulu croire que le bonheur pouvait exister malgré l'absurde ?

La maman de James Bond faisait du zen

Écrit par Michel Levandou le .

Je me réveille avec cette idée obsédante en tête. Malgré une pratique dilettante de cinq ans de ce sport de combat, je ne comprends pas cette obsession nocturne, tout cela est si ancien... Et je n'ai plus vu de Mister Bond depuis belle lurette. Alors est-ce le petit bout de la queue de la souris que j'aperçois ?

« Je être »

Écrit par Michel Levandou le .

Parole d'autiste, entendue lors d'un récent café Déclic pour illustrer la communication d'âme à âme. Même si - comme les conférenciers nous l'ont expliqué - la transmission de ce message se fit par les sens, c'est l'âme qui s'exprimait, cela ne fait aucun doute. Le message est bouleversant.

Chapeau l'Artiste

Écrit par Michel Levandou le .

Wolinski, créateur du roi des cons, ton personnage a fait des petits. Des petits rois, des petits cons. Ils voulaient détruire Charlie-Hebdo, ils l'ont sauvé. Ils voulaient diviser l'Occident, ils l'ont uni. Ils voulaient servir le Coran, ils l'ont taché. Même le roi des cons précité n'aurait pas réussi à faire mieux. Il doit se marrer là-haut le Georges, sur son petit nuage.

Au-delà des mers...

Écrit par Michel Levandou le .

Pour ses voeux, Levandou mêle la plume et le pinceau. Il vous offre une aquarelle, pièce à conviction de quelques crimes picturaux dont il se rendit coupable. Amoureux des grandes libertés, il aime se frotter aux ports, portes ouvertes sur l'infini. Espaces où, pour beaucoup, l'angoisse d'un départ, l'abandon d'une certitude pèsent moins lourd dans la balance que la joie de l'aventure, du renouveau, de la vie. Espaces où, comme en soi, le bas-fond côtoie la pétillance.

La chenille, la rose et l'abeille

Écrit par Michel Levandou le .

« Une chenille s'était arrêtée dans la corolle d'une rose s'ouvrant à peine à la vie. La pauvre fleur, qui ne connaissait rien des tromperies de ce monde,  se crut aimée et, tout heureuse, prodigua au vil insecte son parfum et sa fraîcheur... »

Le château invisible 

Écrit par Michel Levandou le .

Il m'a fallu du temps. Les plus grandes évidences sont celles qu'on ne voit pas. Les secrets de famille provoquent des miracles d'incohérence, de cécité. Mais lorsqu'on est apaisé, on peut trouver en nous ce lieu qui, au-delà des blessures, rend toutes les réconciliations possibles : le château invisible

Il était une fois...

Le pardon, cisaille à chaîne karmique

Écrit par Michel Levandou le .

- C'est génial, Levandou nous a dit dans sa conférence sur les secrets de famille qu'il suffisait de pardonner pour entrer dans la paix du coeur. Je vais enfin être bien.
- C'est vrai !? Moi on m'a dit aux constellations familiales qu'il ne fallait surtout pas pardonner, que ça coupait le processus de guérison ! Tu crois qu'il s'est planté ?...

Poutine et Raspoutine

Écrit par Michel Levandou le .

Le désormais célèbre magazine Closer continue de traquer la vie des grands de ce monde. Après les amours de Hollande, il vient de mettre au jour les secrets de famille de Poutine. L'occasion pour nous de revenir sur son aïeul, le sulfureux moine Raspoutine, et son étonnante doctrine de la sanctification par les péchés.

Le colibri et le pélican

Écrit par Michel Levandou le .

J'admire le Mouvement Colibris créé par Pierre Rabhi, mais le conte associé me gratte un peu aux entournures, trouvez l'erreur. Et pourtant, quelle belle philosophie et action que de fédérer chacun pour qu'il aide à sa mesure à construire un monde où l'humain et la nature soient au cœur des priorités.

Autour de Gaïa

Écrit par Michel Levandou le .

L'agence spatiale européenne vient de lancer un satellite nommé Gaïa. Il va cartographier notre voie lactée en trois dimensions. Derrière la prouesse technique et ces mots simples se cachent les mystères du temps.

La bibliothèque du hasard

Écrit par Michel Levandou le .

En amour, qu'il est agréable de se laisser surprendre, de rompre la monotonie, d'accueillir l'inattendu.  Pour la lecture pareil ! En amour, qu'il est difficile d'aller "voir ailleurs", mais tromper ses auteurs favoris, faire des rencontres littéraires aléatoires, c'est si facile !

Passage à l'acte

Écrit par Michel Levandou le .

Si vous embarquez seulement ici sur ce jeu de l'oie de la vie, retour en arrière de deux cases sur la chronique « choisir sa liberté ». Pour les autres, vous aurez pris soin de vous, et êtes donc prêt(e)s à vous embarquer pour de nouvelles aventures.

Changement de vie, mode d'emploi

Écrit par Michel Levandou le .

Trente mille personnes disparaissent chaque année en France. Une petite partie seulement a trait aux affaires criminelles ou accidentelles, la grosse majorité, ce sont des disparitions volontaires, pour fuguer, pour changer de vie aussi.

Choisir sa Liberté

Écrit par Michel Levandou le .

N'avons-nous pas tendance à nous construire des prisons mentales dans lesquelles nous nous enfermons, puis à oublier que nous avons la clé de notre cellule en poche, et ainsi à rester prostrés, à l'ombre, toute notre vie parfois ?

Va bosser ton algèbre petit Pablo !

Écrit par Michel Levandou le .

Un jeune homme nommé Pablo n'était pas bon en maths. Il voulait devenir peintre, mais ses instituteurs lui disaient "Commence par corriger tes points faibles, après tu feras ce que tu voudras". Il ne les écouta pas, heureusement pour le monde de l'art.

La fin du nucléaire en Suisse

Écrit par Michel Levandou le .

Prenant exemple sur l'Autriche et l'Allemagne, le département fédéral de l'énergie a étudié la possibilité de renoncer complètement au nucléaire à l'horizon de la prochaine génération. Le dossier était classé secret défense, vu la nature stratégique et sensible du sujet, mais il y a eu des fuites...

Enfin une bonne grippe...

Écrit par Michel Levandou le .

Elle est là, présente, « normale », comme toutes les grippes de mon enfance. Oubliés les scénarii catastrophes de fin du monde, le vecteur animal et la mutation terrible des souches qui nous fait craindre le pire, les millions de vaccins achetés inutilement « au cas où », juste pour le bonheur des pharmas.

Ambivalence et Doggerland

Écrit par Michel Levandou le .

L'Atlantide est souvent considéré comme un mythe, porteur de résonances profondes liées au savoir caché ou disparu, à l'invisible, au mystère. En préparant la réplique que Carole Sédillot m'avait demandé de lui donner lors de sa dernière conférence, je suis tombé « par hasard » sur le Doggerland.

Le Père Noël est annulé à Montargis

Écrit par Michel Levandou le .

Cette nouvelle ébouriffante (annulation pour cause de restrictions budgétaires) de ce mercredi 5 décembre 2012 sur France 2 paraît insignifiante au premier abord, mais est ô combien importante dans ses  implications philosophiques : on ne peut annuler que ce qui existe.  Le Père Noël existe donc bel et bien, c'est maintenant prouvé.

A propos de pessimisme...

Écrit par Michel Levandou le .

Peur et pessimisme font vendre. J'espère bien que le titre de ma chronique va vous faire vous précipiter sur son contenu, quand bien même je ne vous ai pas habitués à de telles dérives démagogiques.

Secrets de famille, appel à témoins

Écrit par Michel Levandou le .

Dans chaque famille, il y a des cadavres dans le placard. Chez les uns - le plus courant – un enfant dit illégitime, chez d'autres un séjour en prison, la mort d'un nourrisson, voire un crime. Plus loin, un collabo, un suicide, un drame de l'accouchement. Les successions mal réglées font que après trois générations, deux branches d'une même famille continuent à se haïr cordialement sans même savoir pourquoi, alors que tous ceux qui le savent sont décédés.

Méditer comme on mange

Écrit par Michel Levandou le .

J'ai longtemps hésité à appeler cette chronique « éloge de l'inconscient », parce qu'on entend – à juste titre – tellement l'éloge de la pleine conscience qu'on en vient à se demander si on n'a pas oublié un petit quelque chose en chemin. Un peu comme si on ne devait manger que de la salade, parce que la salade, c'est bon pour la santé.

Le verre à moitié plein

Écrit par Michel Levandou le .

Les idées noires, la déprime totale quand objectivement tout devrait bien aller dans votre vie, ce sentiment d'être au fond du trou et de ne pas savoir comment en sortir, qui ne l'a pas connu ? Qu'y a-t-il de plus insupportable quand on est dans cet état que d'entendre les donneurs de bons conseils vous asséner des imprécations simplistes qui vous enfoncent plus qu'elles ne vous soulagent.

Le pronostic vital est engagé

Écrit par Michel Levandou le .

C'est drôle, ce genre de sentence entendue à un récent journal télévisé, alors que ça devrait me rendre triste, compatissant, ça me fait marrer! Et pourtant quelqu'un est en train de mourir...
Mais c'est vrai qu'à force de tordre les mots jusqu'à ce qu'ils soient vidés de leur sens, de leur émotion, il ne faut pas s'étonner que les journalistes et autres écrivaillons bien pensants atteignent leur but: édulcorer nos émotions. On connaissait les techniciens de surface pour désigner les balayeurs, les israélites pour les juifs et les hommes de couleur pour les noirs, ayant déjà oublié qu'un temps on parlait de nègres. Comme s'il était honteux d'être balayeur, juif ou nègre.

L'art sacré du balai

Écrit par Michel Levandou le .

Rares sont les activités plus méprisées, plus évitées que celles ayant trait au maniement du balai, symbole voire synonyme de corvée... et pourtant il y a peu de choses qui me mettent dans un tel état de béatitude. Alors que je m'en ouvrais un jour à des amis, je me suis fait allègrement allumer: comment osais-je faire de cette activité dégradante entre toutes un luxe personnel, je suis paraît-il une insulte aux travailleurs !
C'est qu'il y a balai et balai...

Intégrisme et tolérance

Écrit par Michel Levandou le .

Une tendance naturelle des gens bien nés est de prôner la tolérance, valeur indéniable et quasiment inattaquable. Et pourtant bien des pièges se cachent derrière les mots les plus beaux et auxquels nous tenons tant. Il est valorisant d'être tolérant, mais mettons-nous à la place de celui qui est « toléré », ça devient tout de suite moins drôle.
Elle est fine la frontière, on passe simplement du participe présent au participe passé, du substantif au verbe et tout bascule. Je ne sais pas pour vous, mais moi, si quelqu'un me disait qu'il me tolère, ça me hérisserait le poil.

Futur Antérieur

Écrit par Michel Levandou le .

A la suite du tremblement de terre majeur qui a entraîné la tristement célèbre catastrophe de Fukushima, l'axe de la terre a bougé. On a su immédiatement que, vu l'importance du déplacement des plaques tectoniques concernées par cet événement, cela aurait des conséquences à l'échelle planétaire.
Ce que l'on anticipait moins, c'est que le déplacement dudit axe de la terre allait provoquer non seulement une inversion des pôles magnétiques, mais également un ralentissement de la vitesse de rotation de notre globe, de plus en plus marqué.

La réincarnation et le karma des champignons

Écrit par Michel Levandou le .

Au fil des Déclics, des conversations, des accompagnements, la croyance ou non en la réincarnation est un fréquent sujet de dissension. Elle se présente comme une évidence pour certains, une absurdité pour d'autres. Mais ce qu'il y a de bien avec la réincarnation, comme avec presque tout ce qui touche la mort, c'est qu'on ne peut pas vraiment trancher ni être contredit et qu'on en parlera probablement encore dans les mêmes termes pendant des siècles. D'où viens-je, où vais-je, qui suis-je ?

Contact: Déclics & Cie

Téléphone-répondeur +41 (0)79 44 269 88
Merci d'utiliser de préférence ce formulaire

L'agenda par email

Des infolettres détaillées par région parviennent une dizaine de jours avant les événements aux abonné-es: s'abonner pour une région (ou plusieurs)